Caroline Fedrigo

Sophrologue certifiée RNCP, Professeur de yoga diplômée
+33 (0)6 88 445 083

Mon parcours Professionnel

15 ans d’expérience professionnelle en milieu industriel et en recherche appliquée dans le domaine de l’environnement.

6 ans d’expérience en tant que professeur de yoga, sophrologue certifiée avec de l’expérience en entreprise.

Formation continue : yoga, sophrologie, méditation et développment personnel.

MON CHEMIN VERS LE YOGA ET LA SOPHROLOGIE 

Ayant certaines responsabilités et devant faire face à un niveau de stress important au travail, j’ai décidé de me remettre en question et de trouver des solutions. Le yoga a été le premier pas. Je me suis inscrite à une formation de Professeur de Yoga au cours de laquelle j’ai rédigé un mémoire sur la gestion des émotions (sujet qui me tenait à cœur). Pour assouvir mon désir d’apprendre d’autres techniques faciles à mettre en œuvre au quotidien, je me suis tournée vers la sophrologie. Enseigner le yoga et la sophrologie me comble de joie et donne du sens à ma vie et à la vôtre bientôt j’espère.

Ma p’tite touche personnelle : Mon approche pluridisciplinaire (yoga, méditation, sophrologie), scientifique et pragmatique, tout en cultivant le goût de la décontraction et de l’humour
Ça, ça me ressource : Me balader dans la nature, voyager à l’étranger à la découverte de nouvelles cultures, un bon repas familial !
Je cultive la positive attitude : en pratiquant des exercices de méditation et de sophrologie dans le train et lors de moments d’attente ; en me réjouissant de petits moments positifs au cours de la journée (un sourire, une rencontre, etc.) ; en étant pleinement présente à ce que je fais au quotidien.
Mes 5 sens en exergue : contempler les fjords bleus entourés de montagnes vertes baignées d’une lumière douce de minuit en Norvège, humer l’odeur de la fleur d’oranger en Sicile, sentir la fraicheur de l’air un soir d’été, écouter le chant des oiseaux, savourer une bonne glace italienne au parfum « Alibaba » (avis aux amateurs, j’ai de très bonnes adresses !) sans oublier le dernier sens, celui de l’humour…